INTERVIEWS WATCH

Zenith Chronomaster El Primero Range Rover Velar Special Edition

8 mars 2017
Zenith-Chronomaster-ElPrimero-Range-Rover-Velar-Special-Edition

Zenith-Chronomaster-ElPrimero-Range-Rover-Velar-Special-Edition

Alors que le salon de l’auto de Genève ouvre ses portes aujourd’hui à la presse, Range Rover dévoile son modèle Velar. Ce SUV de taille moyenne vient combler l’espace entre l’Evoque et la Range Sport. Autant vous le dire tout de suite, le petit dernier de la famille va faire sensation. Poignées de porte affleurantes, toit flottant et phares LED étirés à l’extérieur, deux immenses écrans tactiles de 10 pouces servant de panneaux de commande et de système d’infodivertissement à l’intérieur: son design et son luxe minimaliste ouvrent une nouvelle ère. En parallèle, la manufacture horlogère Zenith présente son nouveau Chronomaster El Primero Range Rover Velar Special Edition, dernier né du partenariat Zenith -Land Rover et montre “officielle” du Velar.

Souvenez-vous, l’automne passé nous avions rencontré et interviewé Jean-Claude Biver (à relire ici), patron du pôle horloger de LVMH lors de l’annonce de ce partenariat à Paris. Un rapprochement basé sur la rencontre de deux icônes, le chronographe El Primero et la Range Rover, tous deux nés en 1969 et pionniers dans leur industries respectives. La manufacture du Locle et le constructeur automobile présentaient alors un héritage en commun. Ils célébrent désormais une vision du futur commune affirmant luxe, durabilité et performance.

Une boite en aluminium céramique.

Dès les premières discussions autour du partenariat, Gerry McGovern, chef du design chez Range Rover a voulu que la montre ressemble à ses voitures. Très vite la question du poids s’est posée: pour garantir plus de performance et un meilleur confort de conduite, le constructeur automobile cherche à alléger au maximum ses véhicules. Il devait en être de même pour cette montre; une boîtier en aluminium semblait être la solution mais cette dernière a été rejetée car l’aluminium est trop mou et se raye facilement. Après plusieurs recherches, les horlogers de Zenith pensent alors au fameux Magic Gold, un matériau révolutionnaire inventé par Hublot qui combine or et céramique. Reprenant ce principe d’assemblage, ils essaient de réaliser un alliage fait d’aluminium et céramique. C’est un succès, ce dernier prend forme et devient réalité.

El Primero Range Rover: Performance, sobriété et durabilité

Baigné dans l’ADN racé de Range Rover, le nouveau Chronomaster El Primero Range Rover Velar Special Edition garde ce côté épuré qui rappelle l’habitacle de la voiture. Sur un cadran gris brossé sont apposés des éléments cuivrés, tels que les index en battons et aiguilles facettés et recouverts de SuperLuminova. L’esprit de l’iconique chronographe El Primero s’affirme à travers les trois compteurs, rappelant la configuration classique des montres liées à l’histoire automobile. Un guichet de date à 6h et une échelle tachymétrique ont été rajoutés.

Le boitier en aluminium céramique de 42mm renferme quant à lui un mouvement automatique El Primero 400B battant à un rythme de 36’000 alternances par heure, et offrant une réserve de marche de 50 heures.

Le bracelet est conçu en caoutchouc et recouvert de cuir de veau perforé, le même que l’on peut retrouver dans les intérieurs des Range Rover. Ce dernier est sécurisé par une triple boucle déployante en titane avec revêtement PVD.

Pour mieux comprendre les motivations de ce partenariat et l’esprit précurseur qui se cache derrière les nouveaux modèles Range Rover, nous avons pu rencontrer Gerry McGovern, le chef du design de Land Rover.  Voici son interview.

Zenith Gerry McGovern

INTERVIEW DE GERRY MCGOVERN 

WH: La Ranger Rover et la Zenith El Primero sont nées la même année, en 1969. Bientôt 50 ans plus tard, toutes deux sont devenues des icônes, chacune dans leur catégorie. Comment ça se fabrique, une icône?

On ne crée pas une icône. Icône est un statut que l’on acquiert avec le temps. Le terme icône est désormais utilisé de manière trop facile, pour un oui ou pour un non. Cependant, la montre El Primero, elle, est une vraie icône au même titre que la Range Rover. Mais on ne dessine pas quelque chose pour qu’elle devienne une icône, on s’applique seulement à faire ce que l’on fait de mieux et dessiner quelque chose qui aura un impact et résonnera émotionnellement avec les gens, que ce soit une voiture, une montre, un bâtiment, une paire des chaussure, ou autre. Les gens n’ont pas besoin de ces objects de luxe, on a pas besoin d’une jolie montre ou d’une superbe voiture, mais on les désire. Le design est partout, qu’il soit rationnel ou émotionnel. Lorsqu’il s’associe au luxe ou au premium il doit transmettre de l’émotion, et pour moi il y a trois questions essentielles à se poser pour savoir si l’emotion est au rendez-vous. Quand je regarde cet objet, est-ce que je le désire? Une fois que je le possède, est-ce qu’il fonctionne? Et après l’avoir utilisé plusieurs fois est-ce que je le désirerai toujours, est-ce qu’il continuera à fonctionner, aurai-je envie de le garder longtemps? On n’a pas envie de se séparer des bons designs, on veut les garder toute une vie. C’est cela ma vision d’une icône.

Zenith-Chronomaster-ElPrimero-Range-Rover-Velar-Special-vintage1969

WH: Comment arrivez-vous a créer de nouveaux modèles alors que les gens s’attachent toujours à ces anciens design iconiques? 

Nous avons une architecture de marque. Land Rover est la marque, et cette dernière crée des familles distinctes: Range Rover exprime le luxe et le raffinement, Discovery représente la versatilité alors que Defender symbolise la durabilité. Le plus important étant que ces véhicules, de formes et personnalités différentes, doivent tous être optimums en terme de design, capacité, ingénierie et technique. Quand il faut dessiner des voitures, il faut être avant-gardiste, car on doit se doter de la dernière technologie et plus de connectivité. La legislation pousse aussi vers plus de sureté. Tous ces points sont des obstacles par rapport au design, il faut apprendre à les contourner ou à les intégrer.

WH: Quels sont les principales difficultés lorsque l’on dessine une montre? 

L’échelle. Dans le monde horloger, on est plus restreint, tout est petit, il faut penser à une nouvelle approche ergonomique. La miniaturisation est essentielle, à cause de l’échelle, du niveau de précision, mais aussi des installations. J’ai visité la manufacture de Zenith au Locle, et c’est très différent de chez nous, nos usines sont énormes, c’est une manière de travailler disctinte.

Il y a aussi le thème de la minimalisation, l’habitacle devient de plus en plus complexe à cause de la connectivité et des informations qui ne cessent de s’ajouter, on essaie de les réduire au maximum pour être plus relax. Je pense que pour être heureux il faut être détendu, personnellement je n’apprécierais pas une montre compliquée. J’opterais toujours pour la version la plus simple, car plus il y a de fioritures plus ça devient complexe. Je sais que d’un point de vue purement horloger, la complication apporte du prestige et du pedigree, mais sur le plan visuel, cela déséquilibre souvent le design, trop de choses pour un si petit objet. Je voulais garder cette inspiration minimaliste dans la Range Rover El Primero.

Range Rover velar zenith El primero

WH: Il y a t-il un design propre à la femme dans l’industrie automobile? 

Nous faisons beaucoup de recherches de marché, et j’écoute les besoins des femmes. Lorsque l’on a dessiné l’Evoque, je me suis assuré qu’elle verrait le jour et serait produite. En 2008, on avait déjà imaginé un concept car très féminin appelée la LRX qui nous avait été refusé par Ford, qui était à l’époque encore propriétaire de la marque. Dès notre rachat, j’ai imposé que l’on produise ce modèle. Et aujourd’hui 60% des personnes qui achètent l’Evoque sont des femmes.

Je savais qu’elle plairait aux femmes grâce à sa forme compacte qui est très pratique pour la ville. On se sent en sécurité, la conduite est un peu surélevé, et on a délibérément rehaussé sa ligne pour apporter une touche plus spectaculaire, musclée. Ce côté masculin est essentiel. Un bon équilibre entre féminité et masculinité, c’est ce qui attire les femmes. Et même si les femmes n’achètent pas la voiture, leur opinion est primordiale dans la décision finale. C’est ce qui nous a poussé à nous entourer de femmes dans notre équipe de design.

WH: Et quelle est votre opinion au sujet des montres pour femme? 

La plupart des montres féminines sont des versions beaucoup plus petites des montres d’hommes ou  alors avec des designs très féminins. Je pense qu’elles désirent d’avantage une montre d’homme.

Il y a 6 ans nous avons collaboré avec Victoria Beckham sur la Range Rover Evoque Vogue. Quand je l’ai rencontrée, la première chose que j’ai remarquée c’est la Rolex Daytona en or rose qu’elle portait à son poignet. Une grande montre pour son poignet délicat, mais qui lui allait très bien. Je pense qu’aujourd’hui les femmes ne veulent plus de petites montres, comme elles ne veulent pas de « petites » voitures de femme. Elles veulent un compromis entre les deux. C’est avec les matériaux, couleurs et finissions que l’objet se féminise.

WH: Etes-vous un watch aficionado? 

Je ne dirais pas que j’en suis un, mais oui j’apprécie les jolies montres, je suis davantage attiré par le design. Quant à ce qui ce passe dedans, lorsque l’on commence à me parler de tourbillons et toute la mécanique, honnêtement je suis vite perdu. Ce n’est pas mon domaine d’expertise.

WH: Après cette montre dessinée avec Zenith, que pouvons-nous attendre dans le futur?

Beaucoup de choses, c’est une vraie opportunité et ce n’est que le début. Si l’on reprend le concept de segmentation de Land Rover avec Range Rover, Discover et Defender, tous ces véhicules à la personnalité unique, nous allons encore développer beaucoup de nouvelles montres et voitures. C’est aussi l’appétit insatiable pour le sur mesure que l’on peut exploiter, avec la personnalisation des montres et véhicules. Je n’ai jamais voulu que l’on se limite à accoler nos deux noms sur le cadran d’une montre, ce doit être une franche collaboration, on doit travailler ensemble sur les parallèles entre les deux marques, sur notre héritage en commun. En parlant de cela, la première question que j’ai posée au tout début de la création de la montre était comment la rendre plus légère car je voulais qu’elle soit agréable au poignet. Nous allégeons nos voitures avec des plateformes en aluminium pour plus de confort dans la conduite. Il fallait aussi une montre légère, et c’est comme ca que nous sommes arrivés à l’idée d’une boite en aluminium.

Il existe des voitures de sport et des berlines. Pareil pour les montres, la El Primero est une montre de sport. Pourquoi ne pas faire aussi une montre classique? Qu’est-ce que serait une montre Discovery, au design le plus polyvalent? Et ensuite la montre Defender au design le plus durable? Pour moi il y a énormément de potentiel dans ce partenariat car d’abord nous partageons les mêmes clients. Les gens qui achètent une Range Rover achètent une montre de luxe. Ensuite on a aussi en commun ce désir d’innover, de faire différemment, de sortir de notre zone de confort. Il y a plein de synergies!

WATCH YOUR QUESTIONARY

Votre première montre? Ma première montre digne de ce nom était une Rolex Submariner, la classique en acier. C’est mon frère qui la porte aujourd’hui, je lui ai prêté.

Quand avez-vous fait la dernière fois quelque chose pour la première fois? Je suis allé nager!

Vous êtes team chien ou team chat? Chien.

Vous avez une machine à voyager dans le temps. Futur ou passé? Je serais tenté d’aller dans le futur.

Possédez-vous une montre connectée? Oui, une Apple watch.

Merci Gerry!

– Macha Vananty

Range Rover velar zenith El primero Range Rover velar zenith El primero Range Rover velar zenith El primero Range Rover velar zenith El primero

You Might Also Like